Les cosmétiques qui vous veulent du bien (1)

L'une de mes résolutions pour cette nouvelle année me tient particulièrement à coeur. Comme un grand nombre de femmes, plus encore sur la blogosphère, je suis une grande adepte des produits de beauté. Ma salle de bain compte un immense placard dans lequel le Chéri n'est parvenu à obtenir qu'une moitié d'étagère, les autres étant remplies de maquillage, shampooings, gels douches et crèmes en tous genres. Seulement voilà, si la sensibilisation à ce que l'on trouve réellement dans nos assiettes est de plus en plus courante, c'est un peu moins le cas pour les cosmétiques. Néanmoins le travail de renseignement sur les marques de cosmétiques et le décryptage des étiquettes à rallonge est long et fastidieux. J'espère que cet article vous aidera à y voir un peu plus clair !
Cosmétiques « cruelty free »
C'est-à-dire, littéralement « sans cruauté ». La question ici est de savoir si les cosmétiques que l'on achète on été ou non testées sur des animaux. Le logo représenté ci-dessus représente le programme Beauty Without Bunnies, mis en place par la PETA. Un autre logo existe, le Leaping Bunny (litéralement lapin bondissant). Pour avoir le droit d'utiliser l'un de ces logos, les conditions sont claires :
- Aucun des ingrédients présent dans le produit cosmétique ne doit avoir été testé sur les animaux.
- A tout moment, des organismes peuvent contrôler la marque en question.
- Une attestation des fournisseurs doit être fournie, déclarant qu'ils ne pratiquent pas l'expérimentation sur les animaux.
La PETA propose un site répertoriant les marques qui testent ou ne testent pas leurs produits sur les animaux. Le site est en anglais, en revanche : ici. Nos beauty addicts ici présentes seront ravies d'apprendre par exemple qu'Urban Decay et Too Faced ne réalisent pas de tests sur les animaux. 

Cosmétiques vegan :
Ici, le principe est légèrement différent. Le label cruelty-free ne signifie pas forcément qu'un produit est vegan. En effet, pour être vegan, le produit cosmétique ne doit contenir aucun ingrédient d'origine animale (cire d'abeille, collagène animal, graisse animale, etc.)
Vous trouverez ci-dessous un petit tableau récapitulatif des labels et de ce qu'ils garantissent :

Alors bien sûr, un grand nombre de marques utilisent encore aujourd'hui ces méthodes et j'imagine que le fait de devoir faire l'inventaire de votre trousse de beauté (de mon placard, me concernant), risque d'être quelque peu contraignant... Mais je reste intimement persuadée que ce n'est rien d'autre qu'une habitude à prendre

La liste des marques cruelty-free et vegan est longue, le répertoire de la PETA vous rassurera sur le sujet. Et qu'importe la crème que vous souhaitez, le fard à paupières qui vous plaît, il existe forcément une alternative pour vous permettre de trouver votre bonheur. Je suis consciente également des avis de beaucoup qui songent que ce n'est pas leur petite action qui empêchera ces marques de continuer. C'est néanmoins en commençant, à notre échelle, à les boycotter que nous parviendrons à faire évoluer les choses. 

Je reviendrais très vite avec un nouvel article pour vous aider à décrypter les étiquettes de vos cosmétiques et détecter les produits qui sont directement nocifs pour votre santé. 

Des bisous.




2 commentaires

  1. Hola !

    Très bonne article. J'attends avec impatience celui pour décrypter les étiquettes et détecter les produits qui sont directement nocifs !
    Maintenant je file voir la suite de ton blog.

    Mel

    RépondreSupprimer
  2. super ce tableau, ça m'a permis d'y voir plus clair !

    RépondreSupprimer